PREMIÈRE RONDE DES DUELS: LE TRIOMPHE DE L'HARMONIE ! | Groupe TVA
CHAÎNES
PUBLICATIONS
MELS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi

Communiqué de presse

PREMIÈRE RONDE DES DUELS: LE TRIOMPHE DE L'HARMONIE !

Le dimanche 6 Novembre 2016
La Voix Junior

PREMIÈRE RONDE DES DUELS: 
LE TRIOMPHE DE L'HARMONIE

Dimanche, 6 novembre 2016 - Après avoir brillé aux Auditions à l’aveugle, les étoiles de La Voix Junior ont retrouvé les feux de la rampe dimanche soir pour le début des Duels. Dans leurs yeux, la grande joie de revoir leur Coach rayonnait, tout comme la fierté de faire partie des trois équipes de la saison. C’est par groupes de trois qu’ils ont profité, à tour de rôle, des précieux conseils de Marc Dupré, Marie-Mai et Alex Nevsky avant de s’amuser dans l’arène. Un seul chanteur ou une seule chanteuse par trio poursuivra la compétition, mais tous se retrouveront très bientôt au Centre Vidéotron et au Centre Bell, sur la scène de La Voix Junior en spectacle.

Marie-Mai a eu l’honneur d’inaugurer la soirée avec un duel réunissant la puissante Sandrine Lamontagne, le prodigieux Alexandre Richard et l’émouvant Loïc Nehma-Lacasse. Tous ont uni leur voix au son de la percutante chanson Qui a le droit de Patrick Bruel. Fière de ses interprètes, la Coach a souligné le talent de chacun, tout en avouant avoir été particulièrement touchée par la vérité de Loïc. Elle a eu l’impression que le garçon lui chantait sa vie. Comme aux Auditions à l’aveugle, ce dernier n’a pas pu s’empêcher de sauter de joie en apprenant qu’il était l’heureux élu !

Marc Dupré a enchaîné avec trois adolescentes inspirantes, venues de l’Atlantique et du Pacifique : la Néo-Brunswickoise Marilou Lang et les Vancouvéroises Gabriella Mandanici-Turner et Katrina Becker-Gedge. Le trio a hérité du succès Story of My Life de One Direction. Avant de rendre son verdict, leur Coach a tenu à souligner l’immense bonheur qu’il a eu à travailler avec ses trois voix. Celles-ci l’ont remué, mais l’une d’entre elles lui a donné un peu plus de frissons : celle de Katrina.

Pour son duel inaugural, Alex Nevsky a arrêté son choix sur Flashlight de la Britannique Jessie J, une chanson qui lui permettait de bien évaluer le registre vocal de ses artistes. Il a mis en lumière les talents épatants d’Arabella Yacoubian, originaire de Dorval, de Charles Poirier, de Vaudreuil-Dorion et de Brenden MacGowen, d’Ottawa. Applaudissant la créativité, le cœur et la justesse de chacun, le Coach a finalement opté pour ce dernier. Le jeune Ontarien l’a convaincu par sa puissance, sa technique et son contrôle stupéfiants.

Pour son deuxième duel de la soirée, Marie-Mai s’est tournée vers ses trois voix les plus théâtrales : Mathilde Robitaille, de Saint-Hyppolite, Megan Jobin, de Québec, et Madison Tucker, de Terrebonne. Les trois «M» ont plongé dans l’univers de la populaire chanteuse française Louane en nous offrant le tube Jour 1. Marie-Mai a avoué qu’elle ne pourrait pas être plus fière de leur prestation. Au final, la Coach a salué le charisme de Mathilde, qu’elle qualifie d’artiste complète et même de petit génie !

Au tour de trois très jeunes candidats de monter dans l’arène : Lee-Anne Viens, 8 ans, de Magog ; Annabelle Huot, 9 ans, de Québec, et Rafaël Dolan-Bachand, 11 ans, de Boucherville. Complètement craquants, les petits boute-en-train de Marc Dupré ont entonné Si jamais j’oublie de Zaz. Sous le charme, le Coach les a félicités avec un succulent Popsicle ! Il les aurait tous adoptés, mais puisqu’il faut trancher, par un cheveu, son vote est allé à Rafaël. « C’est un petit phénomène, a avoué Marc. C’est juste la pointe de l’iceberg qu’on vient d’entendre. »

Maëly Bouchard, de Gatineau, Juliette Huot, de Laval, et Coralie Leblanc, de Carignan, ont ensuite défendu les honneurs de l’équipe Nevsky. Le Coach leur a confié la très belle chanson Pour l’amour qu’il nous reste de Francine Raymond. Convaincu que les filles avaient la profondeur et la sensibilité pour livrer la marchandise, Alex leur a levé son chapeau. Son cœur l’a guidé vers Maëly, qui l’a transporté dans son univers dès la première note : « Elle m’a offert le plus beau de sa voix, le plus beau de son âme. »

Pour son troisième duel, Marie-Mai a créé un trio 100% masculin, composé de Maxim Doucet, 10 ans, Robert-Olivier Fragasso, 13 ans, et Samuel Cormier, 14 ans. Assurée qu’ils allaient faire craquer tout le Québec, la Coach leur a proposé Wasted Love de Matt McAndrew. Mission accomplie pour le sympathique boys band, qui a littéralement survolté la foule ! Impressionnée par ses trois gars, Marie-Mai a opté pour Robert-Olivier. «C’est un chanteur qui n’a pas de limites, a expliqué la Coach. Un micro dans les mains, il est invincible.»

Pour clore cette soirée en grand, Marc Dupré a réuni le talent de Camélia Zaki, de Sherbrooke, Zoé Daferuru, de Terrebonne, et Andy Khun, de Montréal. Leur défi : s’approprier I’ll Be There, immortalisée par Michael Jackson au sein du mémorable groupe The Jackson 5. Renversé par la prestation de ses artistes, Marc poursuivra avec Andy, dont la voix et l’aisance phénoménales suscitent même l’envie des trois Coachs.

Lundi soir à 19 h, l’émotion se poursuit avec Maripier Morin qui vous emmène dans les coulisses de ces premiers Duels de la saison. C’est à ne pas manquer !

Pour revoir les prestations et tout savoir sur les artistes de La Voix Junior, rendez-vous sur le site lavoixjunior.ca.

 

Revenir à la liste des communiqués